Bonjour les filles !

Je ne vous oublie pas mais je suis submergée d'émotions et de problèmes à gérer....

Le stress présent et la météo font que les douleurs fibro sont plus qu'existantes...........

Tout d'abord, une bonne nouvelle : après presque 3ans, j'ai enfin revu mes trois petites filles.
Une rencontre très difficile à vivre pour elles, comme pour moi, mais pas pour les mêmes raisons.
Je pense que, lors de notre prochaine rencontre, en janvier, elles seront moins tendues, moins sur la réserve; enfin tout dépend du "bourrage de crâne" qu'elles auront.....

Maintenant la mauvaise nouvelle : mon déménagement....
Je suis en train de défaire mes cartons car ce dernier n'aura pas lieu de sitôt.

Afin de ne pas trop vous ennuyer, je ne rentre pas dans les détails mais je me vois dans l'obligation d'entamer une procédure judiciare envers le bailleur pour discrimination au handicap et l'obliger à me louer un logement adapté aux handicaps.
Je précise qu'il s'agit d'un bailleur social donc d'un bailleur censé fournir à la location de tels logements aux personnes en faisant la demande et possédant, en plus, les justificatifs (reconnaissance MDPH, ++++)

Hé oui, le bailleur refuse d'adapté à mon handicap le logement.....
Je ne lui demandais pourtant qu'un receveur de douche extra-plat assez grand pour y installer ma chaise de douche (il refuse une douche sans seuil), des toilettes rehaussées et des barres d'appui......
Il a même pris la peine de préciser qu'il était inutile que je fasse un dossier PCH pour adapter le logement : il refuse  la réalisation des travaux d'adaptabilité même préconisés par l'ergothérapeute de la MDPH !
En plus, il exige que je lui fasse un courrier précisant que je refuse la location; quel culot !

Ce que je ne comprends pas c'est que la CAL (commission d'attribution des logements) m'a attribué ce logement après étude de mon dossier donc en ayant connaissance de mon handicap et possédant tous les justificatifs s'y référant.

J'espère pouvoir me remettre très vite au scrap.

A bientôt !

Bibi